Google Plus un an déjà, le bilan est mitigé !

Google + un an déjà, le bilan est mitigé !Cela fait aujourd’hui déjà un an que Google +, le réseau social de Google, a été lancé.

  • L’objectif de concurrencer Facebook a-t-il été atteint ?
  • Google + apporte-t-il véritablement des services supplémentaires innovants que ses concurrents ne possèdent pas ?
  • Quels sont les avis des internautes ?

Dressons le bilan de Google Plus, un an après sa mise en service le 28 Juin 2011 !

Un début prometteur puis une stagnation

Tout d’abord, un lancement phénoménal. Lancé le 28 Juin 2011, sur invitations, le nombre d’utilisateurs a atteint les 10 millions en à peine 15 jours ! Le buzz autour de G+ qualifié par certains de « Facebook-killer » a été omniprésent sur la toile les premiers mois de l’existence de G+. A Noel 2011, G+ devient même le troisième réseau social au monde en nombre d’utilisateurs, après Facebook et le chinois Waebo !

Cependant, aujourd’hui le retard reste énorme par rapport au géant Facebook : en Juin 2012, 170 millions d’utilisateurs pour G+ contre 900 millions pour Facebook. De plus, on constate une implantation très faible de G+ en Europe et une croissance moins rapide que prévu. Au départ, les 400 millions d’utilisateurs devaient être dépassés fin 2012, mais il sera difficile de les atteindre à cette date.

.Une utilisation différente de celle de Facebook

Les utilisateurs de G+ et Facebook ne sont pas les mêmes et leur usage des réseaux sociaux non plus :

  • 67% d’hommes sur G+, 57% sur Facebook
  • Les adopteurs de G+ sont à 20% des étudiants, suivis par un peu moins de 3% d’ingénieurs dans les logiciels
  • Google Plus à donc du mal à s’imposer auprès du grand public et regroupe finalement une population très ciblée de personnes évoluant dans le milieu des nouvelles technologies

Moyenne d’âge de 28 ans sur G+ et de 38 ans sur Facebook

  • Importance des posts sur G+ alors que sur Facebook, ce sont les mentions J’aime qui sont les plus utilisées
  • G+ voit la vie en cercles (voir notre article en cliquant ici)

VIDEO : Pourquoi utiliser Google Plus ?

Quel avenir pour Google+ ?

Certains prévoient un nouvel échec de Google dans les réseaux sociaux. Néanmoins, tout est encore possible ! Ggle dispose de larges ressources et sait les utiliser efficacement. En effet, selon d’autres, Google se dirigerait vers un Google-tout-en-un, c’est-à-dire un unique Google regroupant tous les outils du groupe. Actuellement, Ggle utilise ses autres outils pour obtenir de nouveaux utilisateurs sur G+. Il y a peu, Ggle a même transformé ses 80 millions de pages Google Adresses en pages Google+ Local !

Les avis des internautes !

Les points positifs : l’interface et la vie privée ! L’interface, tout en sobriété, est clair et très pratique d’utilisation. En quelques minutes, on arrive à comprendre ou tout se trouve et la navigation est très intuitive pour beaucoup.
Un autre avantage : les « vidéos-bulles » pour des conversations vidéos comme sur Skype, mais aussi la non réciprocité des contacts comme sur Twitter, idéal pour faire de la veille concurrentielle !

Le problème ? Aucune idée réellement révolutionnaire, les internautes ne voient pas l’avantage que pourrait leur procurer G+, pour eux, c’est un énième réseau social. Ils hésitent donc à s’inscrire.

.

En savoir plus :

Pourquoi Google + peut détroner Facebook ?

 Google + voit la vie en cercles !

1 thought on “Google Plus un an déjà, le bilan est mitigé !

  1. Oui probable, mais un réseau se construit pas en 1 an… Voir la première année Facebook, peu de gens connaissaient…

    De plus, en raison des abonnés existants sur Facebook, seuls quelques fans de Google et les professionnels vont faire l’effort de rejoindre le réseau Google+ à moins qu’il trouve une stratégie pour faire adhérer les abonnés de Facebook vers google + ?

    Pour finir je m’inquiète pas pour Google il a bien d’autres outils et services très performants sur le web…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − dix-sept =