Veille concurrentielle de site web, 6 étapes à suivre !

Veille concurrentielle web, les 6 étapes à suivre !

Vous ne connaissez pas vos concurrents et encore moins ce qu’ils font, vous avez pourtant entendu parler de veille concurrentielle, mais sans plus. Pourtant, vous risquez de passer à côté de grandes opportunités marketing. L’analyse concurrentielle est l’une des méthodes les plus efficaces pour déterminer votre position sur le marché du net. Après avoir réalisé une veille, vous pouvez facilement élaborer une stratégie pour vous démarquer et atteindre de nouveaux clients et audiences.

Désormais, vous pouvez facilement commencer votre veille concurrentielle, avec Internet et les médias sociaux, vous allez rapidement tout savoir de vos concurrents et de leurs stratégies. Identifier ce qu’ils font de bien et ce que vous faites de moins bien, et vice versa.

Attention réaliser une veille concurrentielle, n’a pas pour objectif de faire comme vos concurrents, ça ne veut pas dire de dupliquer leurs stratégies et encore moins leur contenu… Faire une veille concurrentielle c’est surtout pour vous démarquer des concurrents !

Deux étapes importantes à ne pas négliger lors d’une veille concurrentielle :

  1. Méconnaitre vos concurrents au lancement d’une activité est moyennement acceptable ; Mais vous devrez changer rapidement cette lacune, commencez une recherche par mots clés sur Google et les médias sociaux. Ceci permet de sélectionner quelques sites web/ choisissez les sites qui se positionnent bien pour vos mêmes mots clés.
  2. Après avoir défini vos principaux concurrents, déterminer les forces et faiblesses de vos concurrents. Examinez la conception et design de leur site web, les outils marketing digital, le contenu et les réseaux sociaux sur lesquels ils sont présents. Les données collectées vous aideront durant la refonte de votre site web, a mettre à jour votre stratégie marketing de contenu.

Réussir votre veille concurrentielle sur le web en 6 étapes !

#1 : Identifiez vos principaux concurrents

Pour identifier vos principaux concurrents, le moyen le plus simple est de faire une recherche sur Google. Effectuez des recherches associées aux produits ou services que vous proposez dans votre activité principale. Il est probable que vos principaux concurrents apparaîtront sur la première ou les deux premières pages des résultats de la recherche.

Les entreprises qui ont des mots clés et des stratégies de référencement optimales sont les plus aptes a atteindre vos prospects.

#2 : Analyse du site web et des réseaux sociaux

Après avoir identifié vos principaux concurrents ; La seconde étape dans votre analyse concurrentielle est de visiter leur site et leurs profils sur les réseaux sociaux. Analysez ce qui fonctionne bien et ce qui ne va pas sur leur site, en termes de design, de contenu, navigation, expérience utilisateur…

Étudiez leurs méthodes d’interaction avec leurs clients, notamment via les blogs, les podcasts, les vidéos, les FAQ, etc. Est-ce qu’une de ces méthodes est meilleure que la votre ?

Bien que les comptes réseaux sociaux de vos concurrents ne sont pas sur leur site web, ces plateformes sont étroitement liées. Les utilisateurs s’engagent auprès d’une marque via les comptes des médias sociaux en commentant, retweetant ou en partageant du contenu. Ainsi, la marque devient plus visible et génère du trafic sur son site web.

Examinez donc également comment ils utilisent les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook, LinkedIn et Twitter, combien de personnes les suivent, le taux d’engagement, le type du contenu etc.

#3 : Identifier les mots-clés ciblés par vos concurrents

Identifier les mots-clés ciblés par vos concurrentsLa repérage de mots-clés est l’une des étapes les plus cruciales de votre analyse concurrentielle. Selon une étude publiée sur Kissmetrics, 30.5% du trafic des sites web des e-business provient des moteurs de recherche, comme Google et Bing.

Identifiez les mots-clés de vos concurrents qu’ils utilisent régulièrement.

Ces mots-clés sont un bon point de départ pour des recherches plus approfondies. Choisissez ceux qui correspondent à votre marché et qui ont un bon volume de recherche, et testez les résultats.

Vous avez le choix d’optimiser votre site pour les mêmes  mots-clés des concurrents ; Ainsi suivez leurs stratégies SEO sur les moteurs de recherche. D’autre part, vous pouvez vous concentrer sur des mots-clés moins concurrentiels, et donc cibler une partie de votre audience que vos concurrents ont oublié.

#4 : Jetez un coup d’œil sur leurs backlinks

Le nombre de backlinks d’un site web est un excellent indicateur de la confiance qu’accordent les internautes au contenu. Vos concurrents disposent-ils de plusieurs liens de qualité provenant de sites d’autorités, alors dans ce cas vous devrez commencer à cibler ces sites pour inscrire des backlinks.

Pour en savoir plus sur les backlinks gratuitement ; Utilisez Ahrefs, qui vous indique le nombre de backlinks externes des sites web de vos concurrents. Améliorez la qualité de vos backlinks en proposant aux sites web de votre secteur d’activité de publier des articles sur leur blogs. Ces derniers vous proposent au moins un lien de retour vers votre site et un lien vers vos comptes réseaux sociaux.

#5 : Abonnez-vous à leur newsletters

Abonnez-vous aux newsletters de vos concurrents c’est une étape importante dans votre analyse concurrentielle. C’est aussi un moyen sûr de recueillir des informations importantes sur eux, leur cible et leurs stratégies e-mailling.

Concentrez-vous sur ces aspects de la Newsletter :

Fréquence d’envoi : À quelle fréquence la newsletter est envoyé, est-ce hebdomadaire, bimensuelle, mensuelle ?

L’envoi : Quel jour et à quelle heure est-elle distribué ; Sont-ils choisis au hasard ou pour une raison particulière ?

L’objet des e-mails : Utilisent-ils la même phrase d’accroche pour tous les e-mails ; Pouvez-vous facilement en déduire le contenu ?

Mise en page et design : Comment la newsletter est structuré ? Est ce que les e-mails sont optimisés pour fonctionner correctement sur différentes appareils ? Sont-ils plus axée sur l’image ou le contenu ?

Contenu : Quel est le type de contenu ? (promotion, news, informations sur les articles, réalisations de l’entreprise etc).
Est ce que le texte est bien rédigé et convaincant ?

Appel à l’action : Y a-t-il un appel à l’action ? Si oui, est-il gênant ou vous donne-t-il plutôt envie de cliquez et ainsi visiter leur site ?

#6 : Consulter les avis des clients

Les avis de tiers révèlent les points forts et les points faibles d’une marque ou d’entreprise. Cherchez un maximum d’infos sur les avis de vos concurrents. Par exemple, consultez les avis des clients sur les sites web et les comptes de réseaux sociaux. Vérifiez les avis sur des sites comme Ciao et Google+.

Quelles sont les faiblesses à exploiter, et y a-t-il des points forts que votre entreprise pourrait acquérir ?

Pour conclure,

En effectuant une veille concurrentielle pour votre site web, vous serez probablement surpris de votre découverte ; Un nouveau concurrent dont vous ne connaissiez même pas l’existence. Un rival qui semble avoir beaucoup de succès sur les réseaux sociaux mais pas d’engagement. Des mots-clés rentables avec une faible concurrence.

La plupart des entreprises ne se renseignent pas bien sur leurs concurrents ; Alors qu’il s’agit en fait d’une excellente opportunité, facile à saisir ! Donc, avant d’engager la refonte de votre site web et d’établir des changements dans vos stratégies. Commencez par une analyse concurrentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − trois =