Les principales erreurs SEO à éviter

Le SEO (référencement naturel) est le moyen le plus puissant d’accroître la visibilité d’un site internet et d’attirer des visiteurs. Tout le monde recherche le meilleur positionnement, en négligeant parfois la manière. Les algorithmes des moteurs de recherche évoluent constamment et certaines pratiques efficaces il y a quelques années s’avèrent obsolètes aujourd’hui. D’autre part, il y a fréquemment des erreurs SEO qui nuisent au référencement naturel. Voici les principales erreurs SEO à éviter…

Utiliser les mauvais mots-clés

Utiliser les mauvais mots-clésLa sélection des mots-clés est une étape importante dans une stratégie de référencement. Elle peut en effet jouer un grand rôle sur le positionnement d’un site web dans les SERP (Pages de Résultats des Moteurs de Recherche). En choisissant de vous positionner sur tels ou tels mots-clés, vous placez en évidence le sujet ou domaine d’activité sur lequel vous souhaitez référencer votre site.

Une erreur courante en SEO (référencement naturel) est de ne pas prendre en compte le langage utilisé par les internautes. Même si vous définissez votre produit avec des termes spécifiques, vos prospects utilise parfois un autre vocabulaire. Il sera alors important de le connaître afin de sélectionner les mots-clés appropriés. Dans le cas contraire, le SEO sera optimisé avec des mauvais mots-clés et la stratégie sera un échec.

Pensez également, a éviter les mots-clés trop génériques car très concurrentiels et difficile de bien vous positionner. Privilégier dans ce cas les mots-clés de la « longue traine ». Une bonne stratégie de mots-clés devraient vous aider à générer du trafic organique, des leads et des ventes. Il est donc primordial de bien la mettre en place. Pour ne pas vous tromper, il serait préférable d’identifier les mots-clés correspondants à votre audience avec des outils comme Google Trends ou encore Google AdWords Keyword Planner.

Bourrage de mots-clés

Bourrage de mots-clés

Bien qu’il soit important d’utiliser les bons mots-clés sur votre page Web, certains webmasters ont une fausse idée concernant le placement des mots-clés. Ils bourrent une page avec des mots-clés plutôt que de les placer de manière stratégique dans leur contenu. Ce faisant, ils espèrent générer un meilleur classement. Si cette technique fonctionnait auparavant, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, La sur-utilisation de mots-clés du contenu d’une page dévalorisera la lisibilité et ajoutera des pénalités de Google.

La densité (nombre d’utilisation du mot-clé / nombre total de mots dans l’article) idéale doit se situer entre 1% et 3% environ. Dépasser ce pourcentage signifie que vous avez abusé de mots-clés dans le contenu de votre site Web.

Pratique du clickbait (piège à clic)

Pratique du clickbait (piège à clic)Certains sites internet utilisent des titres accrocheurs (pratique du clickbait) pour obtenir plus de clics et générer plus de trafic, dans l’espoir d’augmenter leur classement. Les titres attrayant rendent le lecteur curieux et les incitent à cliquer. Ils laissent également entendre à l’internaute qu’il trouvera ce qu’il cherche. Cependant, lorsque le contenu n’illustre pas bien le titre, le site perd la confiance des internautes qui n’y reviendront plus. De plus, cela réduit la durée de session et augmente le taux de rebond, ce qui pénalise le référencement. Le titre et la description devrait donner envie à l’internaute de visiter le site, et correspondre au contenu proposé.

Une autre erreur est la création de contenu sans rapport avec les mots-clés. Cela se produit quand vous n’arrivez pas à centrer le texte sur le sujet ciblé. De ce fait, le contenu ne correspond pas aux attentes des internautes et sera moins bien positionné. Généralement cette erreur arrive lorsque le rédacteur veut se placer sur plusieurs mots-clés ou qu’il veut aborder de nombreux sujets différents dans un même contenu.

Dupliquer du contenu

Dupliquer du contenuUne des principales erreurs SEO à éviter est la duplication de contenu. Chaque année, le contenu prend de plus en plus d’importance dans le référencement naturel. À juste titre, un contenu de qualité est notamment apprécié pour son caractère unique, sa pertinence et son offre de valeur. En revanche, un contenu dupliqué n’a aucune valeur. En continuant avec cette technique, non seulement vous dévalorisez votre réputation, mais vous risquez de bloquer votre classement sur les moteurs de recherche.

Effectivement, depuis quelques années, Google chasse et identifie très rapidement ce type de contenu avec son algorithme « Google Panda » Ce dernier pénalise tous les sites internet utilisant cette pratique. Pourtant, il existe encore aujourd’hui un nombre considérable de contenu sur internet considéré comme dupliqué.

Ainsi, lorsque vous créez du contenu pour un site Web ou un article de blog, vous devez vous assurer qu’il est unique, de qualité et présente un intérêt pour votre cible. Faites également attention à la pénalisation du contenu dupliqué à l’intérieur même de votre site . N’hésitez pas à utiliser des outils pour vérifier la duplication des pages comme Copyscape.

Publier du contenu de mauvaise qualité

Publier du contenu de mauvaise qualitéComme évoqué dans le point précédent, Google a lancé Google Panda pour chasser le contenu de mauvaise qualité. Il ne faut pas créer du contenu uniquement pour les robots, mais aussi pour les internautes. Cela implique de réaliser un contenu attrayant, informatif, grammaticalement correct et optimisé pour des mots-clés a forte valeur ajoutée pour votre audience. Publier du contenu de mauvaise qualité fera fuir vos visiteurs. Cela induira moins de trafic, de partages, de commentaires et perte de fidélité…

Avant de rédiger, définir quels sont les attentes de vos lecteurs. Dans quel but créer du contenu et quel volume. Privilégiez la qualité à la quantité. Publier régulièrement du bon contenu SEO pour éviter d’être pénalisé par Google. D’autre part, un bon contenu permet d’optimiser votre référencement naturel et d’attirer bon nombre de visiteurs. Si vous n’avez pas le temps d’en créer vous-même, il est préférable de passer par une agence web ou employer un rédacteur.

Minimiser l’importance des balises « title » et « meta-description »

Minimiser l'importance des balises "title" et "meta-description"Les balises « title » et « meta-description » prennent une place importante dans le référencement naturel, et les oublier est une des principales erreurs SEO à éviter. En effet, les moteurs de recherche les prennent en compte lors de l’exploitation du site.

La balise « title » correspond au titre de la page qui apparaît sur les SERP, au dessus du lien. C’est généralement ce que l’internaute voit en premier. Le titre doit être court, attractif pour que l’internaute clique dessus, mais également pertinent avec le contenu de la page. La balise « meta-description » constitue quant à elle une description de la page. Elle se situe en-dessous du lien et fournit davantage d’informations à l’internaute. Elle doit le convaincre de cliquer s’il hésite encore. N’oubliez pas d’introduire à l’intérieur de ces deux balises des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous placer. Si vous ne les remplissez pas vous-même, Google le fera à votre place. Cependant l’optimisation ne sera pas de la même qualité.

Pensez en outre à compléter les balises « ALT » de vos images qui sont parfois oubliées, afin de renseigner les robots.

Oublier la vitesse du site internet et l’optimisation mobile

Oublier la vitesse du site internet et l'optimisation mobileLes moteurs de recherche sont très soucieux de satisfaire le public, ce qui signifie que tout site ne proposant pas une bonne expérience utilisateur sera pénalisé. Oublier la vitesse de chargement du site internet et l’optimisation mobile fait partie des principales erreurs SEO à éviter aujourd’hui.

Google privilégie les sites Web mobiles depuis 2015. De nombreuses entreprises n’ayant pas adopté le design et les plateformes adaptées ont subi une perte de trafic. Google a fait de l’optimisation mobile un facteur clé du classement de son algorithme. Le mobile prend en plus en plus d’importance. Un site internet qui n’est pas compatible avec les mobiles ou qui n’est pas au format responsive, posera de multiples problèmes quand un internaute le consultera sur son mobile. En conséquence, une mauvaise expérience utilisateur entraîne une pénalité. Pour évaluer la vitesse et compatibilité de votre site Web sur les appareils mobiles, utilisez l’outil Mobile Friendly.

La vitesse de chargement du site est également un facteur de classement dans Google. Ce dernier a lancé une mise à jour en juillet 2018 pour les recherches sur mobile. En plus des autres points essentiels au SEO, la vitesse d’un site internet a son importance. Google préfèrera afficher en premier un site qui charge rapidement. Par ailleurs, la vitesse de chargement ne sert pas uniquement à satisfaire les moteurs de recherche, mais aussi vos clients et prospects. Il existe des outils tels que PageSpeed ​​Insights grâce auxquels vous pouvez vérifier la vitesse de votre site Web et obtenir des suggestions sur la façon de l’améliorer.

Outre la vitesse et l’optimisation mobile, favorisez tout point améliorant l’expérience utilisateur.

Avoir des backlinks de mauvaise qualité

Avoir des backlinks de mauvaise qualitéLa construction de backlinks (Un backlink est un lien externe pointant vers votre site internet ou plus exactement une de vos page web) est l’une des techniques de référencement les plus efficaces. Les liens entrants provenant de sites dont l’AD (Autorité de Domaine : score de 0 à 100 qui peut prédire si un site web va être bien référencé ou non) est élevée améliorent le classement d’un site internet dans les SERP.

Mais pour obtenir rapidement cette avantage, certains achètent des liens. Ils commencent à payer un intermédiaire pour générer un certain nombre de liens pour eux. Ces backlinks sont souvent de mauvaise qualité, et peuvent appartenir à un domaine sans rapport avec le vôtre ou faire la promotion de contenu spammé. Cette fois-ci, c’est Google Pingouin qui se chargera d’identifier et de pénaliser les backlinks de mauvaise qualité. Si un site en possède, cela nuira à sa crédibilité et affectera énormément son classement et son AD.

Rappelez-vous que la création de liens doit toujours s’effectuer naturellement et la qualité du lien devrait être une priorité absolue. Ainsi, il est préférable d’avoir peu de backlinks mais de bonne qualité, que de nombreux liens de qualité médiocre. Posséder des backlinks toxiques est clairement une des principales erreurs SEO à éviter si vous souhaitez l’optimiser.

De plus, si vous avez des liens rompus sur votre site internet, cela peut bloquer l’indexation de toutes les pages du site. Par conséquent, il est fortement conseillé de scanner en permanence votre site internet pour rechercher les liens brisés.

Zapper les audits réguliers de son site internet

Zapper les audits réguliers de son site internetPensez à effectuer des audit réguliers de votre site web. Par exemple évaluer la vitesse et les liens de vos pages, de nombreux outils gratuits sont à votre disposition pour effectuer ces analyses. De même, vérifiez que vos pages soient indexées, qu’il n’y ait pas de liens morts, de blocage d’url nofollow, qu’il n’y ait pas de contenu dupliqué, que votre site réponde rapidement, aussi bien sur ordinateur que sur mobile…

L’analyse du comportement des internautes vous donnera également des indications sur le taux de rebond. S’il est trop élevé, peut-être que le contenu de la page n’est pas pertinent.
Pourquoi une des pages n’est jamais consultée ? Cette page est-elle accessible ?
Google met à disposition des internautes de nombreux outils gratuits…
Afin d’optimiser votre référencement d’après les règles des algorithmes de Google. Vous pouvez utiliser gratuitement Google Search Console afin d’améliorer vos performances SEO et utiliser Google Analytics pour plus d’information sur votre trafic et visiteurs et taux de conversion.

Être impatient

Etre impatientEnfin soyez patient. L’optimisation du référencement naturel d’un site ne se fait pas en une heure. Cela demande beaucoup de temps et un travail constant. De plus, les résultats ne sont pas visibles immédiatement, cela peut prendre un certain temps avant de pouvoir observer une amélioration dans les pages de résultat.

Continuez d’optimiser votre référencement naturel en privilégiant les techniques de White Hat SEO (Le White Hat SEO est un ensemble de pratiques de référencement naturel et d’optimisations respectueuses des recommandations officielles des moteurs de recherche). Les principales erreurs SEO évoquées sont assez fréquentes et à éviter. Par conséquent suivre les directives précédentes vous permettra d’améliorer votre SEO de manière pérenne. Si, malgré tout, vous observez une chute instantanée ou continue de votre trafic et classement, vérifiez que vous n’êtes pas victime du Negative SEO.

Autres articles :

Les différentes stratégies SEO du BtoB et BtoC

SEO Le référencement naturel pour booster vos ventes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × cinq =