Les principales étapes pour lancer votre e-commerce

Le e-commerce continu sa croissance en France et dans le reste du monde. L’avenir du secteur de la vente en ligne est en forte progression depuis la période Covid.

Aujourd’hui, c’est l’opportunité pour lancer et booster votre site e-commerce, vous pouvez profiter de nombreux avantages : Flexibilité de l’activité commerciale, faible coûts pour le démarrage de l’activité, visibilité sur le web, pas de barrières géographiques etc.

Certes, cela implique d’avoir déjà réalisé au préalable votre site marchand, voici les 5 étapes essentielles pour lancer rapidement votre site e-commerce.

5 étapes pour lancer un site e-commerce

1- Effectuer un audit de contenu

Effectuer un audit de contenuLe contenu d’un site e-commerce est souvent secondaire pour le vendeur qui doit maintenir à jour les produits de son catalogue. Cependant, il est important de mettre à jour régulièrement les autres pages du site e-commerce afin de respecter les bonnes pratiques de l’inbound marketing. En effet, des audits de contenu réguliers vont vous aider à identifier les éléments à mettre à jour.

Il est conseillé d’établir une stratégie bien précise qui vous permettra d’auditer, d’analyser et d’évaluer le contenu de votre site e-commerce. Cela vous permettra de relever les points forts et faibles de votre contenu.

D’autre part, cela vous aidera à corriger les erreurs que vous avez manqué ; les fautes d’orthographe, de grammaire ou les liens brisés…

2- Optimiser les images de votre site e-commerce

Optimiser les images de votre site e-commerceLa principale cause qui réduit les taux de conversion est un temps de chargement trop lent de vos pages. Par exemple des images mal optimisées qui se chargent lentement pénalise les performances d’un site web dans les moteurs de recherche et déçoit fortement l’utilisateur du site.

Afin de garantir des temps de chargement rapides des images, il est important d’exporter les images pour le web. Pensez à réduire la dimension et le poids des images tout en conservant leur qualité. De nommer vos fichiers images et de renseigner vos titres et balises ALT. Cela améliore votre classement SEO.

Le choix du bon format de fichier est aussi un élément à ne pas négliger. Une bonne règle de base est d’ajuster les bons formats de fichiers. Cette règle consiste à utiliser des images GIF, PNG pour images vectorielles par exemple des icônes et graphiques et utiliser le format JPEG pour toutes les photos.

3- Définir vos indicateurs clés de performance (KPI)

Définir vos indicateurs clés de performance (KPI)Les indicateurs clés de performance (KPI) sont des indicateurs qui transmettent d’importantes informations sur le trafic et le fonctionnement d’un site marchand. Cela permet d’évaluer l’évolution et le fonctionnement du site en se basant sur les KPI afin de prendre les bonnes décisions stratégiques.

Il existe plusieurs types d’indicateurs clés de performance (qualitatifs, quantitatifs, révélateurs du passé ou prédictifs de l’avenir). Dans le commerce électronique, Les KPI appartiennent à ces cinq catégories (commercialisation, vente, service client, gestion de projet et fabrication).

Le choix des KPI’s d’un site e-commerce est une affaire délicate. Il est important de choisir les bons  indicateurs clés de performance en fonction des objectifs que vous aurez préalablement définis. Par exemple : si votre objectif est d’améliorer vos ventes. Vous pourrez choisir les indicateurs suivants : taux de rebonds, taux de conversion, nombre de ventes, taux d’abandon de paniers…

4- Soyez joignable facilement auprès de vos clients

Permettez aux acheteurs de vous contacter facilementLa page contact est l’une des pages les plus visitées d’un site web. Si vos produits et services correspondent aux recherches des consommateurs. Alors, il y a de fortes chances qu’ils vous contacteront. Il est donc important d’inciter les consommateurs à vous contacter.

La page contact ne doit pas être le seul endroit où les visiteurs peuvent vous joindre. Il est important d’inclure un numéro de téléphone, une adresse professionnelle, sans oublier le chat en direct sur la plupart des pages web de votre e-commerce.

Les entreprises qui communiquent avec les visiteurs peuvent augmenter leurs ventes de 48% par heure de conversation. Ils peuvent ainsi enregistrer une augmentation de 40% du taux de conversion.

5- Définir votre stratégie d’expédition

Votre stratégie d’expédition se compose de différentes étapes. Les décisions prises peuvent être modifiées, au fur et à mesure de l’avancement de votre activité. En attendant, voici les trois étapes clés à ne pas négliger dans la mise en place de votre stratégie de livraison et d’expédition :

– Les tarifs et méthodes d’expédition : Vous devez répercuter l’intégralité des frais d’expédition sur les commandes de vos clients ou proposer des livraisons gratuites ou forfaitaires pour diminuer vos frais d’expédition.

– Le poids des produits : Il est important de mesurer et de mettre à jour le poids de tous les produits que vous vendez. Ces informations vous aideront à avoir une estimation de vos coûts totaux afin de transmettre des prix précis à vos clients.

– Le choix d’emballage : Vous avez le choix d’investir dans vos emballages de marque si cela fait partie de votre stratégie d’expédition ou commander des emballages gratuits auprès de l’un des transporteurs tels que DHL, USPS, UPS…

Autres articles :

Les tendances e-commerce 2021

Campagne publicitaire pour booster vos ventes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + 13 =