Google Panda, le nouvel algorithme de Google

 

Depuis sa création en Californie en 1998, Google ne cesse de progresser, devenant le moteur de recherche le plus utilisé en France avec 91,23 % des requêtes effectuées sur ce moteur en Février 2009 (source : AT Internet Institut). Il devance ses concurrents Yahoo, Live Search …

Google c’est aussi une multitude de services et plusieurs milliards de documents indexés et de requêtes quotidiennes dans une centaine de langues différentes !

Le printemps est souvent synonyme de grand nettoyage et pour Google c’est son nouvel algorithme Google Panda qui s’en occupe ! Matt Cutts, porte parole de Google, annonce un impact de 12% sur les résultats de recherche.

Dans cet article nous revenons plus en détails sur ce nouvel algorithme qui suscite un vif intérêt dans la communauté des webmasters et référenceurs.

Qu’est-ce que Google Panda ?

Google Panda c’est le nom donné à la mise à jour de l’algorithme de Google. Annoncée au mois de Janvier dernier aux Etats-Unis, la première version a été mise en place en Février.  En Avril, Google Panda a été étendu au reste du monde anglophone et donc seulement pour les requêtes en anglais. Entre son lancement aux Etats-Unis et son lancement aux pays anglophones des modifications auraient été apportées sur la première version.

L’algorithme de Google permet de classer les sites lors des recherches effectuées par les internautes. Cette mise à jour est axée sur la qualité des sites afin de fournir des résultats plus pertinents aux internautes avec moins de spam.


Comment agit Google Panda et quels sont les sites visés 

  • Les fermes de contenus

Principale cible de Google Panda : les  « fermes de contenus ». Il s’agit de sites créant du contenu soit de très basse qualité et concentré en mots-clés, soit dupliqué et provenant de sites à forte audience.  Ces informations n’apportent souvent aucune valeur ajoutée, le but étant de générer un trafic important via les moteurs de recherche.

  • Le contenu dupliqué

Parmi les objectifs de Google Panda : réduire le nombre de contenu dupliqué. Un site web dont le taux de contenu dupliqué est élevé sera rangé dans la catégorie des sites de « faible qualité » par Google et aura donc un moins bon référencement.
Le nouvel algorithme vise aussi les sites full flash ayant une version similaire développée en html.

  • La publicité

Seront aussi sanctionnés par ce nouvel algorithme, les sites présentant trop de publicités au détriment du contenu réel du site. La limite serait de 3 blocs Adsense. Par ailleurs, une vérification aura lieu au niveau de la pertinence des annonces publicitaires par apport au contenu de la landing page.

Exemple : un site traitant du sport avec des annonces publicitaires relatives à l’informatique sera sanctionné par Google Panda.

L’abus de la publicité est sanctionné, notamment lorsque cette dernière est concentrée dans la partie du site située au dessus de la ligne de flottaison, c’est-à-dire toute la partie du site visible qui s’affiche sans utiliser l’ascenseur de la page ou barre déroulante ( scroll).

  • Le poids des réseaux sociaux

Le rapport du site avec les réseaux sociaux sera pris en compte dans le classement de Google via le nouvel algorithme. Les « J’aime » et « Retweets » contribueront donc de manière favorable au référencement du site. [En savoir plus : Adoptez les médias sociaux pour votre stratégie e-marketing ! ]


Les premiers retours

Aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, le nouvel algorithme en place depuis Avril, a frappé fort avec une perte considérable en termes de visibilité pour certains sites avoisinant les -90%. Si certains sites accusent une importante perte de trafic cela se fait au profit d’autres qui ont constaté une nette amélioration (jusqu’à 40% pour les meilleurs). [source : Search Metrics]


Comment éviter d’être impacté par Google Panda ?Comment éviter d’être impacté par Google Panda ?

Suite aux interrogations de la communauté du référencement et autres gérants de site internet, Google a publié récemment un article sur son blog officiel tentant d’apporter des éléments de réponses.

Sans dévoiler les critères précis qui influent sur le classement et leur algorithme, Amit Singhal, porte parole de Google délivre une liste de questions à se poser et sur lesquelles se basent le classement.

[Extrait des questions] :

  • Faites-vous confiance aux informations présentées dans cet article.
  • L’article a-t-il été rédigé par un expert ou passionné qui connait bien le sujet ?
  • Le site est-il une autorité reconnue sur son sujet ?
  • Les utilisateurs se plaignent-ils quand ils voient les pages de ce site ?
  • Est-ce le genre de page que vous souhaitez mettre en signet ou favoris, partager avec un ami ou recommander ?

Google encourage les personnes, estimant avoir été touchées par cette mise à jour et se demandant ce qu’ils peuvent faire, de regarder cette liste de questions afin de comprendre selon quelle « philosophie » cet algorithme fonctionne. Google recommande surtout de produire un contenu de haute qualité pour éviter de se faire déclasser.

Mais comment Google peut-il juger qu’un contenu est de bonne qualité ou non ? C’est l’une des limites que certains soulignent sur le fonctionnement de cet algorithme. Il n’existe pas de technique totalement objective qui permette de juger la qualité d’un site.

Par ailleurs l’article publié sur le blog officiel nous informe que le contenu jugé de faible qualité sur une page d’un site affectera l’ensemble du site et non pas que la page incriminée. Il est donc conseillé de supprimer ces pages, de les fusionner avec d’autres pages ayant un meilleur contenu ou alors de retravailler le contenu. [En savoir plus : L’article original (en anglais)]

Parmi les critères de classement  nous pouvons donc citer : mot-clé, chargement des pages, taux de chargement, taux de rebond, durée moyenne de consultation mais aussi les backlink … Il faut faire attention aux liens sortants et vérifier la réputation et la pertinence de ces derniers.

Cette liste d’indicateurs n’est pas exhaustive et beaucoup d’autres critères auront une influence sur le classement.  Ce que l’on peut retenir c’est que les sites proposant une information riche et pertinente seront valorisés. Pensez  à écrire un contenu unique et original avec une fréquence de publication régulière.

Le nouvel algorithme vise donc un meilleur tri pour présenter une information plus pertinente aux internautes. Google Panda continue son expansion et arrive en Europe. Aujourd’hui appliqué à tous les pays anglophones, son arrivée en France est prévue dans les prochaines semaines (ou jours ?) et certains auraient déjà observé quelques changements dans le positionnement de leur site… est-ce directement lié à Google Panda ? Attendons d’avoir des premières mesures officielles.

Autres articles :

Qu’est-ce que le référencement ?
Comprendre le référencement de votre site sur Internet !
Les bases d’un référencement réussi

3 thoughts on “Google Panda, le nouvel algorithme de Google

  1. Un aspect de Panda qui n’est pas aussi connue, c’est qu’elle pénalise les sites qui contiennent des fautes d’orthographe ou de grammaire. Si vous avez utilisé une société de traduction ou de traduction automatique pour créer une version de votre site en anglais, assurez-vous que la traduction a été vérifiée par un vrai locuteur natif ou vous pouvez trouver votre cote de Google compromise.
    Si vous n’avez pas un locuteur natif dans le cadre de votre équipe, notre entreprise peut vous aider.

  2. Bonjour,
    Merci bien pour votre information, nous n’avions pas connaissance qu’une mauvaise rédaction risquer de pénaliser un site via Google Panda, mais c’est une bonne chose! Donc nous modifierons notre article…
    Encore Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 2 =