Bilan e-commerce : 35% de progression au 1er trimestre 2010

e-commerceLes e-commerçants français viennent de vivre une période bien agréable au 1er trimestre 2010. Après une bonne fin d’année 2009 ayant marqué une belle envolée du montant total des ventes en ligne (+37,2 % entre décembre 2008 et 2009), l’e-commerce français continue sur sa lancée début 2010.

La progression des ventes en ligne, très forte au moment des soldes, s’est encore accentuée en février et en mars. Le nombre d’achats en ligne progresse jusqu’à dépasser les 57 millions en 3 mois tandis que le panier moyen s’établit pour sa part au dessus de 95 €, en hausse de 35 % sur 1 an par rapport au 1er trimestre de l’année précédente.

Les principaux chiffres du 1er trimestre 2010 :
57 740 215 paiements par carte bancaire
5, 531 milliards d’€ dépensés
95, 79 € pour le panier moyen

Vous voulez en savoir plus, voici notre analyse détaillée…

La croissance de l’e-commerce français accélère à nouveau

D’après une étude récente effectuée par le JDN (LeJournalDuNet) auprès des e-commerçants français ayant opté pour les services de paiement en ligne proposés par Atos Worldline, Caisse d’Epargne, PayBox Services et Monext, le montant total des paiements effectués par carte bancaire (cartes bancaires traditionnelles, cartes de paiement privatives et accréditives) a atteint les 5, 531 milliards d’€ au 1er trimestre 2010.

Le montant total des achats en ligne au 1er trimestre dépasse même celui du 4e trimestre de l’année

Progression de la valeur globale des paiements sur 1 an
Progression de la valeur globale des paiements sur 1 an via Internet

précédente. Passant de 5, 40 à 5, 53 milliards d’€ pour les 4 plates-formes étudiées, il progresse de 2, 3 %, tandis que l’année dernière, le 1er trimestre n’avait pas réussi à égaler les ventes de Noël 2008 (-2,45 %). De plus, toujours au 1er trimestre 2010, le nombre total de transactions en ligne progresse de 27 % sur 1 an, soit 57,7 au lieu de 45,4 millions € de paiements au cours des 3 premiers mois en 2009.

Le panier moyen : une augmentation de 35%

Quant au panier moyen (montant moyen d’une transaction enregistrée sur un point de vente, en VAD ou sur Internet), il s’établit pour sa part au dessus de 95 €, soit une progression de 35,1 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Le panier moyen, qui s’est bien relevé entre Noël et les soldes de janvier, se stabilise les mois suivants juste en dessous de 96 €. En mars 2010, il plafonne jusqu’à 95,95 €, soit une croissance de 6% par rapport au celui du 4ème trimestre de l’an dernier qui ne valait que 90,3 €. N’oublions qu’il y a un an, en mars 2009, il n’a même pas dépassé 90,66 €, soit 5,8 % inférieur.

Et en mars 2010…

Progression
Progression du panier moyen depuis 2006

Au mois de mars 2010, le nombre de transactions réalisées en ligne par carte bancaire continue de progresser, soit 28,7 % plus élevé qu’en mars 2009. Cette croissance témoigne de l’incessant élargissement de l’offre et du nombre de sites de vente en ligne.

Les internautes achètent des produits de plus en plus variés. Les biens préférés ne sont plus des petits cadeaux mais des achats pour soi.  Atteignant 1,91 milliard € en mars, le chiffre d’affaires mensuel de l’e-commerce gagne 11,4 % par rapport au mois précédent.

Pourquoi cette croissance ?

Jamais le panier moyen trimestriel n’a été aussi haut, le résultat est remarquable. D’un côté, avec les fêtes de fin d’année 2009, les réductions des soldes en janvier ont sans doute donné un certain dynamisme sur le business en ligne.

D’un autre côté, d’après Nicolas Brand, d’Atos Origin, cette augmentation favorable attribue aussi « aux cartes de crédit privatives et au succès des solutions de crédit en ligne »,  autrement dit, les internautes français ont manifesté une confiance croissante tant sur le système de sécurité que sur la facilité des achats en ligne.

Pour en savoir plus sur E-commerce…

D’autres articles sur E-commerce dans le blog…

2 thoughts on “Bilan e-commerce : 35% de progression au 1er trimestre 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − onze =