Savoir faire rêver vos futurs voyageurs

Vendre du voyage, c’est vendre du rêve aux personnes qui viennent visiter votre site Internet.

Rêves de voyageDerrière, le client a investi un gros budget pour l’obtention de son voyage, c’est pourquoi il n’hésitera pas à aller chercher un peu partout le meilleur voyage avec un bon rapport qualité/prix.

Internet se prête particulièrement bien à la présentation de voyages, grâce aux photographies, aux vidéos, aux comparateurs de prix, aux avis d’autres internautes… D’où l’intérêt de ne pas se tromper pour l’acheteur, et de réussir à capter l’acheteur pour le voyagiste.

Il s’agit donc pour les vendeurs de voyages de profiter de l’aubaine et de présenter leurs voyages sous leur meilleur jour, de séduire ! Alors que faut-il faire pour séduire de potentiels clients ? La réponse en quelques points…

Séduire vos futurs clients

il vous faut 3 atouts majeurs : un bon prix, de la confiance et de la séduction.

– Pour le prix, c’est de la négociation, selon la taille et la situation du prestataire s’il est tour-operator, ou de son (ou de ses) fournisseurs s’il est revendeur.

– Pour la  confiance, c’est aussi beaucoup une question de taille et donc de notoriété. Mais un bon travail sur la « réassurance » peut largement contribuer à donner confiance même pour des enseignes plus confidentielles. (La meilleure garantie reste de vérifier si le prestataire choisi dispose d’une licence d’agent de voyage (LI), d’une assurance, et  d’un agrément IATA s’il délivre des billets d’avion).

– Pour ce qui est de la séduction, c’est entièrement dans les mains des prestataires de sites web.

Internet est devenu un outil formidable pour préparer ses voyages, au point que 75 % des vacanciers français ont utilisé internet pour préparer leur séjour cet été, 91 % des voyageurs s’informent sur Internet avant d’aller en agence et 59,5 % des internautes français ont utilisé exclusivement le Web pour préparer et acheter leurs prestations de voyage.

Webdesign

Vous n’avez pas la possibilité de faire deux fois une première impression, c’est pourquoi il faut miser sur une bonne charte graphique et de bons codes couleurs. La taille des affichages est aussi essentielle, il faut beaucoup d’espace de manière à pouvoir valoriser, hiérarchiser et aérer !

La mise en page

Il y a vraiment beaucoup d’informations à présenter lorsque l’on vend des voyages si nous souhaitons renseigner au mieux le client. La pratique la meilleure pour présenter au mieux les informations sans trop surcharger la page est de créer des onglets, pour faciliter la lisibilité des informations.

Les photos

De belles photos pour un produit de rêve pour les clients, cela semble plus qu’évident. Cependant, la plupart d’entre elles restent de petite taille, si tel est le cas, nous vous conseillons de permettre à l’internaute de pouvoir cliquer dessus pour pouvoir agrandir la photographie. Outre le fait que cela ne fait pas rêver les clients, cela les encourage à aller voir sur Google, et peut être à acheter chez un concurrent.

En proposant un maximum de visuels de qualité, vous immergerez vos clients dans une ambiance propice à votre but, qui est de vendre, mais aussi, vous vous sécurisez puisqu’il ira forcément moins voir chez vos concurrents.

Les informations annexes

Un voyage, ce n’est pas qu’un avion et un hôtel, c’est un environnement dans lequel le client va évoluer durant toute la durée de son séjour. Il faut donc lui donner un maximum d’informations sur l’endroit ! Même si les guides touristiques existent, cela n’est pas à  négliger : Internet c’est la facilité, donc si votre client peut trouver tout ce dont il a besoin dans un seul et même site, cela est encore bénéfique pour vous ! Cela rejoint l’idée sur les photographies, car votre client n’aura pas à aller chercher ailleurs, ce qu’il a déjà sous les yeux.

Média social

Cela peut surprendre, mais si vous laissez les voyageurs qui ont choisi votre site laisser des commentaires, cela peut entrainer une augmentation des ventes. En effet, cela rejoint la logique de rassurer le client, d’autres ont acheté avant lui et ont été satisfaits, donc il peut faire confiance à votre enseigne.

Rêver et informer !

L’information doit être pesée, structurée et dépouillée alors que le rêve est plus volatile et subtile. Alors comment combiner ces deux facettes apparemment opposées ?

L’information parle à la raison, et s’adresse au voyageur en tant que personne mature et responsable. Elle est souvent présentées comme une liste, groupée en paragraphe sans style narratif particulier.

Le rêve quant à lui , parle à l’âme du voyageur en tant que personne sensible et ouverte. Il s’appuie fortement sur des visuels évocateurs et se présente sous la forme de récits.
Il n’y a pas d’opposition, juste deux approches complémentaires que l’on peut apprendre à traiter pour les faire cohabiter et répondre ainsi aux préoccupations des internautes qui portent forcément sur ces deux aspects. Tout le travail passe par un maquettage de structuration et de scénarisation du processus d’achat, tout un travail qui s’appuie sur des matériaux éditoriaux riches.

La vraie grande machine à rêver passe par des outils fonctionnels, extrêmement puissants (multi formats) et réactifs (temps réel) alimentés par des contenus riches, inspirants, et scénarisés pour devenir de vrai assistants à la décision, des facilitateurs capables de faire vivre votre rêve en temps réel.

Autres articles :

2 thoughts on “Savoir faire rêver vos futurs voyageurs

  1. Certaines agences de voyage parfois sont prêtes à vous vendre n’importe quelle destination. Le but est de rentrer de l’argent… Mais heureusement certaines sont sérieuses et on peut rêver déjà sur catalogue avant d’avoir les pieds dans l’eau ou être en train de manger une bonne raclette sur le haut d’un montagne

  2. Vous avez tout à fait raison, mais cet article a pour but justement, d’aider des agences indépendantes à monter un business qui marche dans le tourisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 5 =