A quoi sert un référencement structurel ?

A quoi sert le référencement structurel

L’optimisation structurelle ou référencement structurel a pour but d’améliorer la répartition interne du potentiel que vous pouvez obtenir grâce à votre site via ses liens externes.

En fait, le but est de rediriger les « link juice » vers les endroits où vous en avez besoin, et donc d’éviter que des pages importantes pour le positionnement ne soient enterrées dans les profondeurs de votre site Internet.

Ainsi, lorsqu’une personne cherchera quelque chose en particulier sur un moteur de recherche, l’optimisation structurelle permettra de l’orienter directement sur votre site.

Mais que permet vraiment l’optimisation structurelle ?

Faciliter la navigation

Après avoir fini votre site, assurez vous que les liens de la page d’accueil pointent bien vers le nom de domaine de votre site (par exemple : http://www.abime-concept.com), et non pas vers un lien relatif (index.php). Ceci dans le but d’éviter la duplication de contenu et de donner une plus grande importance en terme de popularité à votre page d’accueil, grâce aux liens internes et à la navigation.

De même, assurez vous de faire en sorte que le site ne soit accessible que par le sous domaine www., si ça n’est pas le cas, il convient donc de faire une redirection serveur (301) vers le sous domaine, encore une fois afin d’éviter toute duplication de contenu. Ainsi, http://abime-concept.com/ sera redirigé vers http://www.abime-concept.com/.

Une bonne interprétation des URL par les moteurs de recherche.

Les underscores (c’est une barre comme cela : _) n’étant pas considérés comme des séparateurs par les moteurs de recherche, qui ne détectent et ne distinguent pas encore parfaitement les mots accolés, il est important d’utiliser des tirets (comme cela : -), afin que le nom de répertoire soit identifiable comme étant « abime concept », plutôt que « abimeconcept ».

Donc, tous les noms de répertoires ou de fichiers utilisant des mots importants et comportant des underscores comme séparateurs doivent ainsi être renommés.

L’accès au contenu par les moteurs de recherche

L’accès au contenu par les moteurs de rechercheDe manière générale, toutes les pages de contenu comportant des informations textuelles doivent être rendues accessibles aux moteurs, et leur contenu texte doit être traité par le biais du langage HTML, afin d’être pris en compte par les outils de recherche. Les textes sous forme d’images, liens et contenus générés en JavaScript, flash, Ajax ou autres sont à bannir.

Le contenu textuel des pages du site doit être balisé et hiérarchisé afin d’orienter les robots des moteurs de recherche vers les centres d’intérêt de la page, c’est à dire : titre, sous titres, paragraphes etc. Le titre éditorial doit être balisé en <h1>, puis les sous titres en <h2>, puis <h3>, etc. en fonction du nombre de niveaux hiérarchiques. Ces balises, principalement la balise h1, ont un réel poids en terme de positionnement et doivent contenir des expressions clés.

Optimisez le contenu sémantique

Pour parler de contenu, il faut déjà que celui-ci existe : plus un site comportera de texte et de pages, plus son potentiel de visibilité sera élevé. On aura beau dire qu’une image vaut 10.000 mots, si votre site n’affiche pas de texte, personne ne verra votre image ! Le contenu éditorial des pages doit au maximum être orienté vers un vocabulaire varié et correspondant à votre activité et aux requêtes visées. Evitez l’utilisation des « buzzwords », des jargons, du langage marketing. Ce type d’écrit est creux, pénible à lire, apporte peu d’information, et surtout se référence très mal.

Le contenu est bien entendu l’une des choses les plus importantes pour le positionnement sur les mots clés ou expressions-clé visées.

Le positionnement n’est pas tout : vous souhaitez logiquement être visible sur les mots-clés réellement tapés par les utilisateurs : parlez donc leur langage ! Ecrivez vos textes, non pas avec les mots que vous, vous emploieriez pour vous décrire, mais avec les mots que vos clients et vos utilisateurs potentiels utiliseraient pour vous décrire et pour rechercher vos produits.

Les moteurs de recherche utilisent essentiellement des méthodes statistiques pour déterminer la pertinence d’une page. Les moteurs ne comprennent pas le sens des mots. Si vous souhaitez être visible sur certains mots-clés, faites donc en sorte que ces mots-clés soient présents dans vos textes, et un nombre de fois suffisant pour que le contenu soit jugé pertinent pour ces mots-clés. Idéalement vos mots-clés devraient être présents dans la balise <title> de la page, dans les titres internes de la page, et plusieurs fois dans les paragraphes.

Donc, si possible, utilisez plusieurs fois les mots clé et sous diverses formes (singulier, pluriel, masculin, féminin, accentué ou non, verbes et adjectifs ayant la même racine que le terme, conjugaisons, voire des orthographes différentes, etc.) sans pour autant marteler aveuglément. Préférez la recherche de synonymes pour le travail du contenu plutôt que trop de répétitions d’un même mot clé, afin d’apporter une richesse supplémentaire aux mots-clés initiaux.

Comment rédiger un bon contenu

La structuration du contenu se joue aussi au niveau rédactionnel. Les textes écrits en langage clairs et logiquement structurés auront tendance à mieux se positionner. Il existe plusieurs techniques rédactionnelles permettant d’assurer à la fois une bonne lisibilité des textes, et un bon référencement :

Comment rédiger un bon contenu
La rédaction !

Première technique : efforcez-vous de produire des pages mono thématiques (c’est à dire qu’à un thème correspond une page). Pourquoi ? D’abord parce que chaque page aura une balise <title> unique, et optimisée en conséquence, et ensuite parce que la densité des mots-clés propres à chaque thème sera naturellement augmentée.

Dans le même ordre d’idée, rédigez vos textes de telle façon qu’à chaque paragraphe corresponde une idée, un concept : la densité sur les mots-clés sera là aussi augmentée, et les pages bénéficieront de l’effet de proximité des mots-clés (qui est prise en compte par les moteurs), ce qui contribue au positionnement.

Deuxième technique : énoncez d’entrée le sujet principal d’une phrase ou d’un paragraphe (on parle de « front-loading »). Cette recommandation est avant tout ergonomique, mais elle influence le référencement, en forçant à rédiger un contenu dense en mots-clés. Si on l’applique à une page, cette recommandation est d’autant plus intéressante, puisqu’elle force à placer les mots-clés en tout début de texte, ce qui est bénéfique au référencement, les moteurs favorisant le contenu placé haut dans le code. Il est donc important d’introduire votre contenu, que ce soit au niveau de la page entière ou de ses sous-parties.

 

Autres articles:

6 thoughts on “A quoi sert un référencement structurel ?

  1. le contenu est important en effet dans le référencement naturel,celui ci bien construit et harmonisé sera bien pris en compte sur les moteurs de recherches.

  2. Le référensement naturel est essentiel pour le démarrage d’un site nouveau sur les moteurs de recherches

  3. Oui, en effet, le référencement « manuel » est lui pris en compte plus, tard et est un travail de longue haleine.
    Le référencement naturel est comme vous dites, un outil essentiel pour lancer un site web, surtout si il est fait correctement.

  4. les underscore apparement n’était pas pris en charge par les robots depuis longtemps mais apparemment ils le sont aujourd’hui, des infos la dessus ?

    car je vois beaucoup de sites utilisant les underscore dans toutes les url de leur site internet.

  5. de toute façon dans une stratégie de référencement la structure du site sera primordiale pour son positionnement futur.Un site bien optimisé aura plus de chances de ressortir dans les résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 3 =