Les stratégies pour optimiser votre e-commerce

Le marketing c’est avant tout le choix des bonnes décisions, pour cela comprendre le marché du commerce électronique, permet de mieux vendre. Voilà pourquoi, aujourd’hui, nous allons parler des stratégies pour optimiser votre e-commerce, des conseils basés sur des expériences et études.

1. Les clients sont deux fois plus réceptifs à laisser un avis suite à votre demande

Selon le rapport de Trustpilot, « l’utilisation des consommateurs d’aujourd’hui, » Seulement 14% des consommateurs donne une opinion non sollicitée, tandis que 29% sont enclins » d’écrire une critique si l’entreprise les invite à le faire.
Les stratégies pour optimiser votre e-commerceLe rapport a révélé d’autres points connexes, tels que :
• 19% des consommateurs lisent les avis avant de visiter le site Web de l’entreprise ;
• La plupart des consommateurs (57%) utilisent les moteurs de recherche pour trouver ces avis;
• 79% des consommateurs souhaitent lire des réponses d’
évaluations négatives de l’entreprise
• 89% des consommateurs lisent les critiques lors d’un achat.
• 47% des consommateurs évaluent des avis en ligne sur le site de la marque avant de placer les articles dans le panier. En d’autres termes, les consommateurs vérifient la qualité des produits et services lorsqu’ils achètent rapidement.

Il est impossible pour un site marchand de marque d’ignorer ces critères pour avoir une bonne stratégie marketing. Les chiffres ci-dessus influencent fortement le comportement des cyberacheteurs.

La recherche scientifique publiée dans l’Association for Psychological Sciences indique que les internautes privilégient les produits avec avis, indépendamment à la classification des étoiles. Les commerçants qui affichent des avis sur leurs sites voient les taux de conversion augmenter de 270 pour cent, et les internautes sont bien plus enclins d’acheter des produits dans la gamme de 4,0 à 4,7 étoiles que les produits avec une note parfaite de 5.0 étoiles . En bref, demandez à vos clients de laisser des avis sur votre site web et dans vos réseaux tout en leur facilitant l’accès.

2. 90% des internautes préfèrent des sites personnalisés

L’étude de Swirl Networks, 88% des consommateurs sont plus enclins à acheter en ligne lorsqu’ils ont une bonne expérience utilisateur, des applications adaptées et interactives, d’autre part, 87% des consommateurs ont également déclaré qu’ils seraient plus fidèles sur des sites web personnalisés soit adaptés aux attentes des internautes.

90% des internautes préfèrent des sites personnalisés

La même étude a révélé que 56% des consommateurs pensent que la plateforme Amazon comprend leurs besoins régulièrement. Ce nombre a éclipsé les détaillants traditionnels, où seulement 25% des consommateurs ressentaient la même chose. Cela a clairement joué un rôle dans le succès d’Amazon.

Toute discussion sur la personnalisation dans le scénario de commerce électronique d’aujourd’hui est incomplète sans explorer l’utilité des chatbots. Les recherches de Forrester démontrent que le chat en direct est attendu et efficace, 44% des clients confirment : c’est l’une des fonctionnalités les plus importantes qu’une entreprise en ligne peut offrir.

Il est donc essentiel que les entreprises du commerce tirent parti des attentes des clients afin que les équipes de marketing puissent les utiliser pour fournir un service personnalisé et de meilleure qualité. Les consommateurs d’aujourd’hui s’attendent à un support en ligne personnalisé, et la communication est importante pour l’historique d’achat et d’interaction, le support client doit être réactif. Aujourd’hui les sites de commerce électronique qui ignorent ces faits auront du mal à faire du chiffre.

 3. Les consommateurs B2B visitent au moins 3 sites et effectuent une moyenne de 12 recherches

Selon les recherches de Google, les influenceurs B2B effectuent en moyenne 12 recherches avant de s’engager dans le site Web d’une marque spécifique. En fait, 90% des acheteurs B2B utilisent la recherche spécifiquement pour leurs achats. 71% des chercheurs B2B commencent leur recherche par une recherche générique et non par une requête de marque. Si vous souhaitez atteindre cette audience, vous devez cibler ces requêtes plus générales.

Les consommateurs B2B visitent au moins 3 sites et effectuent une moyenne de 12 recherchesMais si vous pensez que ces comportements sont limités au secteur du B2B, vous vous trompez ! Les données fiables sont plus difficiles à trouver, la visite moyenne des consommateurs c’est trois magasins avant de faire un achat, et 60% de la recherche est utiliser pour trouver les produits souhaités.

La démonstration ici est celle de l’industrie du marketing : Le logiciel de gestion de la relation client et d’automatisation du marketing joue un rôle important dans la définition et la gestion des attentes. Les entreprises d’aujourd’hui n’ont pas d’excuse pour éviter de les utiliser. Il existe des solutions gratuites telles que HubSpot CRM, par exemple, qui donne aux marketeurs une vision instantanée de l’entonnoir des ventes, qualifie les prospects et suit les interactions des clients sur plusieurs canaux.

Lorsque vous essayez de convertir des prospects, le ciblage par mots clés en marketing ont tendance à avoir des taux de conversion plus élevés. Cependant, l’information pertinente au bon moment est le principal contributeur des ventes, ce qui fait le succès des grandes plateformes de commerce et la perte des petits e-commerces.

4. Les cyberacheteurs dépensent autant sur les sites de marques que sur les plateformes e-commerce

Conformément une étude menée par la plateforme e-commerce BigCommerce, la perception que tout l’argent va à Amazon et autres plateforme e-commerce est fausse. En réalité, les cyberacheteurs dépensent presque autant sur les sites marchands de marque que sur les plateformes e-commerce. Les acheteurs ont dépensé en moyenne ~409 € sur des sites marchands de marques, comparativement à ~488 € sur les plateformes e-commerce.

Les cyberacheteurs dépensent autant sur les sites de marques que sur les plateformes e-commerceNombreux internautes assimilent les plateformes de commerce comme modèle du commerce électronique. Amazon représente 43% des ventes au détail en ligne aux États-Unis. Cela signifie qu’en dehors d’Amazon, les sites de marques font plus d’argent que les plateformes e-commerce.

En fait, la même étude a révélé que si les consommateurs dépensent un peu plus sur les plateformes e-commerce que sur les sites de marque, l’inverse est également vrai si l’on compare le taux des ventes aux nombres proportionnels des visites. Les sites marchands de marque (conversion 74%) alors qu’une plateforme de commerce seulement  (conversion 54%).

Le succès dépend de la valeur de l’image de marque et de la force de son impact, l’obsession du business model d’Amazon peut fausser votre jugement. Offrez des produits exclusifs et trouvez des moyens novateurs de présenter votre marque !

5. Le prix, l’expédition, et les remises sont fortement influents

Les marketeurs passent beaucoup de temps sur le web à parler de l’importance d’identifier une proposition de vente unique et de rivaliser avec les différenciateurs au-delà du prix. Mais ce serait une grosse erreur de conclure que le prix est un peu moins important.

Le prix, l'expédition, et les remises sont fortement influents

Le rapport sur les tendances de BigCommerce que nous avons mentionné précédemment a également révélé que les trois principaux facteurs considérés comme «très» ou «extrêmement» influents étaient le prix (87%), le coût et la vitesse d’expédition (80%) et les offres de réduction (71%). ).

Les petits marchands ont du mal à rivaliser avec les grands dans le prix. Concourir seulement sur le prix est une stratégie perdante pour tout le monde sauf un petit commerçant. Cela n’offre pas de durabilité même pour votre propre marque.

Mais nous devons comprendre à quel point nos acheteurs sont conscients des prix, admettons, vous vendez exactement le même produit ou modèle et la même marque qu’un autre revendeur mais à un prix plus élevé, votre offre n’a aucun avantage. En fait, vous devrez miser sur le produit en stock en premier lieu et proposez la vente d’articles uniques pour rivaliser sur le prix.

Réduisez les coûts d’expédition dans le prix du produit en offrant la livraison gratuite, cela a presque toujours un impact positif sur les taux de conversion. Alors que la plupart des consommateurs savent bien qu’ils paient toujours pour l’expédition, mais offrir une remise est une attraction majeure !

En savoir plus sur le e-commerce :

Les pratiques et outils du e-commerce

Les services de paiement pour améliorer vos vente en ligne

Trouver des produits de niche pour vos ventes en ligne

 

1 thought on “Les stratégies pour optimiser votre e-commerce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + dix-neuf =