HTML 5 est-il le futur standard du web ?

Le HTML 5 sera-t-il le futur du web ?

Le HTML5, successeur du HTML 4 (normalisé en 1997 par le standard W3C : World Wide Web Consortium), est présenté par certains comme le futur du web.

Préféré au XHTML 2.0 par le W3C,  le HTML 5 permettrait  non seulement d’avoir une meilleure intégration des applications web mais aussi de faciliter l’interopérabilité et l’accessibilité des fichiers HTML par une structure améliorée.Évolution pour certains, régression pour d’autres, cette nouvelle version du langage ne manque pas d’animer la communauté des développeurs et de susciter de nombreux débats.

_

Qui est à l’origine du HTML 5 ?

Initiés par le WHATWG (Web Hypertext Application Technology Working Group), les travaux sur le HTML 5 ont débuté en 2004.  Le WHATWG est une collaboration indépendante non officielle des différents développeurs de navigateurs web (Mozilla, Google, Opéra etc..) dont l’objectif est d’œuvrer au développement des standards du W3C.
La plupart des membres du WHATWG sont également des membres du W3C.
En 2007, les bases du travail du HTML5 ont été reprises par le W3C. Le premier brouillon a été publié en Janvier 2008.

_
Quels changements au niveau du code ?

En termes de code, le HTML5 garde les bases du HTML 4 et en ajoutent de nouvelles.  Ainsi nous pouvons observer l’apparition de nouvelles balises « sémantiques » et la disparition de certains éléments jugés obsolètes. De nouveaux attributs seront ajoutés afin de rendre les formulaires plus dynamiques.

A titre d’exemple, tout comme pour le HTML 4, une certaine souplesse est présente en ce qui concerne la fermeture de certaines balises. C’est le cas notamment pour les balises <p> et <td> qui peuvent être validées sans la présence d’une balise fermante.

L’une des principales avancées mise en avant au sujet du HTML 5 concerne la facilité de création d’applications web : audio, vidéo, géolocalisation, sauvegarde de données en local pour un travail hors-ligne etc.

Exemple de nouvelles balises :

<audio> et <video> : intégrer du contenu multimédia audio et vidéo sans plugins
<canvas> : intégrer des éléments graphique 2D grâce au Javascript

Exemple d’éléments remplaçant les div :

<header> : en-tête (en replacement du <div id = « header » > )
<footer> : pied de page
<article>

_

HTML 5 et les applications FLASH  ?

Le code HTML 5 vise une meilleure interopérabilité et donc une compatibilité sur l’ensemble des terminaux mobiles (smartphones et tablettes).
Actuellement, les sites intégrants de la technologie Flash ne peuvent pas être lus sur l’ iPhone et l’iPad, Apple refusant de l’installer sur ses équipements.

La nouvelle balise <video> simplifie l’intégration des contenus multimédias et pourrait concurrencer le Flash sur cet aspect.  Cependant cette technologie ne se résume pas qu’à la vidéo et propose bien plus de possibilités.
Par ailleurs le HTML5 n’en est qu’à ses prémices tandis que le Flash a quelques années de développement derrière lui. Il reste un outil complémentaire et incontournable pour un grand nombre de développeurs.

Adobe n’a pas dit son dernier mot et propose un convertisseur de Flash pour HTML5 : Wallaby.
Cette application AIR permet d’obtenir un code source HTML 5 à partir d’un fichier *.fla. Ce convertisseur permet à des terminaux non équipés de Flash Player (comme iPhone et iPad) de lire les animations et vidéos.
Même si  Wallaby n’est pas à sa version finale et qu’il y aura des nouvelles possibilités de conversion,  nous pensons que les fonctions du Flash sont parfois beaucoup trop avancées pour être converties.


_
Faut-il prévoir un passage au HTML 5 pour les sites Internet ? Les navigateurs sont-ils prêts ?

Les réponses à cette question divergent et il convient de nuancer les avis selon le contexte et l’usage qui est faite du site web.

Il est bon de savoir que les nouveaux éléments et attributs du HTML 5 ne sont pas totalement pris en compte par certains navigateurs. Ainsi si ce passage vers HTML5  est envisagé, cela doit se faire avec précaution et avec l’aide de professionnel maîtrisant bien le code. Privilégiez un langage qui soit adapté à votre besoin et projet et non par effet de mode ou tendance !

Les navigateurs ont commencé à intégrer certains des nouveaux éléments du HTML 5.  Toutefois il faudra attendre les prochaines mises à jour  et la standardisation de HTML5 pour que l’ensemble du langage puisse être interprété correctement et que les éléments soient compatibles.

A noter que le W3C appelle à la prudence face à l’utilisation de ce nouveau langage qui rencontre encore des problèmes d’interopérabilité.

Pour tester l’accessibilité des navigateurs sur HTML5 et les différentes fonctionnalités
Voir le communiqué ci dessous d’ Élisabeth Simmoney
il y a un graphe qui présente les différentes fonctionnalités selon les navigateurs : http://html5readiness.com/ (visible sur firefox mais pas sous ie8 chez moi)
En résumé je dirais qu’on peut visualiser du HTML5 sur :
– Google Chrome
– Firefox 3.5 ou ultérieur,
– Safari 3 ou ultérieur
– version suffisamment récente d’Opera.
– Internet Explorer 9s


Quand HTML 5 sera-t-il standardisé ?

Dans un communiqué publié le 14 Février 2011 par le W3C, il est précisé que le HTML 5 sera disponible en mai 2011 pour un appel à commentaires durant lequel les communautés de développeurs seront sollicitées afin de commenter les spécifications. L’objectif pour le W3C  est de publier le standard HTML 5 en 2014.

_

Quel est votre avis sur ce nouveau langage ? Tiendra-t-il toutes ses promesses ?
Laissez-nous vos impressions et commentaires ici ou poursuivez le débat sur notre page Facebook
Rejoignez nous sur Facebook !

1 thought on “HTML 5 est-il le futur standard du web ?

  1. Ping : HTML5 le futur standard du web | Aide mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 2 =