Ce qu’il faut savoir sur le langage PHP

Le langage PHP a été inventé en automne 1994 par Rasmus Lerdorf, lorsqu’il a créé ce langage, il comptait en faire une utilisation banale : garder les traces des personnes qui venaient consulter son CV sur Internet. Beaucoup d’internautes lui demandèrent ce programme, alors Rasmus Lerdorf mit en ligne en 1995 la première version de ce langage qu’il baptisa Personal Home Page v1.0, plus tard renommé Préprocesseur Hypertexte.

Le PHP est un outil puissant pour la réalisation de sites web intranet et extranet qui permet de rendre des sites web dynamiques. Mais la création de page web n’est pas la seule utilité du PHP. Sa capacité permet aussi de gérer des images, de créer des fichiers PDF (acrobat)… Tout simplement, il permet de sortir un site Internet de l’ordinaire !

Qu’apporte-t-il à votre site Internet ? Pourquoi s’en servir ? Depuis quand existe-t-il ? Beaucoup de questions sont à se poser en ce qui concerne le PHP, nous allons tenter de répondre à vos interrogations à travers cet article…

Qu’est-ce que le langage PHP ?

PHP est un langage interprété, c’est à dire qu’il est « traduit » par un serveur (externe) pour que la page Internet soit lisible par votre navigateur. Ainsi, il s’intègre dans vos lignes HTML (dans les lignes de code, on peut en placer une qui sera du PHP), c’est ce qui permet de créer votre site web à la base, avant même qu’il soit en ligne : ce sont des lignes qui le représentent. Une page qui contient du  HTML (c’est à dire faite seulement en code HTML sans PHP) a une extension « .html » (par exemple : nomdusite.rubrique.html) et donc, une page qui contient du PHP a une extension « .php » (par exemple : nomdusite.rubrique.php).  Attention, il n’existe pas de pages qui ne contiennent que du PHP à l’inverse du HTML, mais le PHP sert à rendre le HTML moins limité, il vous permet de réaliser plus de choses, qui n’étaient pas possibles avant sa création.

En ajoutant quelques lignes de PHP à une page HTML, le serveur exécute les instructions correspondantes pour écrire du code HTML à la place. Le résultat (le code HTML initial ajouté à celui produit par PHP) est envoyé au navigateur. Cela permet par exemple d’afficher la date du jour à un endroit bien précis du visuel. On parle alors de page dynamique.

Ce qui fait le succès du langage PHP :

  • Il est facile à apprendre:
    Sa syntaxe simple en fait un langage facile à apprendre pour les programmeurs et des débutants.
  • Il s’harmonise parfaitement avec le langage HTML:
    Vous pouvez combiner des scripts PHP à l’intérieur de votre code HTML ou au milieu des balises HTML ou tout simplement ne mettre que du code PHP dans des fichiers.
  • Vous pouvez créer rapidement des applications Web et des applications de base de données:
    PHP est souvent utilisé avec les bases de données, notamment des bases de données open-source, avec beaucoup de documentations officielles disponibles sur le thème du partage de PHP et MySQL.
  • Il est multi-plate-formes:
    PHP est utilisé sur Windows, Linux, commercial Unix et MacOs X.

PHP dispose de près de 3 000 fonctions utilisables dans des applications très variées et couvre pratiquement tous les domaines en rapport avec les applications Web. Par exemple, presque tous les SGBD (Systèmes de gestion de bases de données) du marché peuvent s’interfacer avec PHP, qu’ils soient commerciaux ou qu’ils viennent du monde du logiciel libre.

Historique du langage PHP

PHP signifiait à l’origine Personnal Home Page, il a été conçu en automne 1994 par Rasmus Lerdorf. Son objectif d’utilisation était de surveiller les personnes qui venaient consulter son CV en ligne. La première version est sortie en 1995 et à ce moment Rasmus Lerdorf a pensé qu’en le distribuant sous licence Open Source (nom donné aux données libres de droit), d’autres développeurs corrigeraient les bugs. La toute première version était très simple, et fournissait quelques outils utiles pour les pages web.

En 1997, Zeev Suraski et Andi Gutmans rejoignent Rasmus Lerdorf pour améliorer le langage PHP(ce qui avait déjà été amélioré par d’autres développeurs anonymes, et Rasmus lui même), cela devient alors un projet de groupe.

Les dernières statistiques montrent que PHP5 (la dernière version de PHP) est utilisé sur plus de 16 millions de domaines et il progresse constamment.

En résumé :
– le PHP est un langage qui permet une plus grande flexibilité dans le langage HTML, donc pour votre site web
– depuis sa création il a permis une petite révolution pour les sites
– votre prestataire peut aisément en inclure dans votre site !

 

Nos autres articles:

2 thoughts on “Ce qu’il faut savoir sur le langage PHP

  1. Bonjour,

    Surtout, ne pas oublier les possibilités d’utiliser PHP pour créer des programmes « batchs » qui fonctionnent en ligne de commande (avec ou sans intervention utilisateur) et qui sont lancés régulièrement par le système (tâches planifiées ou plus souvent cron sur les Unix).

    Ici, plusieurs millions de lignes sont chargées chaque nuit dans les bases de données à partir de fichiers reçus automatiquement…

    Glop

  2. Bonjour Glob,
    Oui merci pour votre information complémentaire, sur PHP et les programmes batchs, je transmet ci dessous plus d’information

    Comment gérer les scripts demandant une longue exécution? Ou encore comment mettre l’exécution régulière d’un script? La solution se trouve tout simplement dans le deamon cron d’unix.

    Proposé sur le site d’IBM, un article vous invite à apprendre à utiliser le daemon cron d’unix et plus généralement, le système des « batch ». Ce service disponible sur tous les systèmes à base d’unix permet d’exécuter régulièrement des tâches quelqu’elles soient sur votre système. Ce qui devient intéressant pour un développeur car il est donc possible de faire exécuter un script(fichier) PHP.
    Ainsi si vous avez avez besoin d’envoyer des mails toutes les semaines à une liste de clients ou encore si un script prend trop de temps à s’exécuter et que vous n’avez pas a patience d’attendre devant votre écran qu’il se termine, les batch sont sans doute une solution intéressante.
    IBM présente dans son article les possibilités d’utilisation du daemon cron ainsi que 3 exemples complets d’utilisation utilisant comme source d’information une base de données ou des fichiers.
    Les utilisateurs windows disposent également d’un service semblable avec l’utilitaire des tâches plannifiées.

    Bonne lecture,
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 1 =