Le Cloud Computing, une nouvelle pratique de l’informatique !

Avez-vous déjà entendu parler du Cloud Computing ? Ce nouveau concept d’ « informatique dans le nuage ». C’est une nouvelle pratique de l’informatique qui séduit de plus en plus d’entreprises par les services proposés, voici l’essentiel présenté en une séance de rattrapage.

   Qu’est-ce  que le  Cloud computing ?

L’informatique « dans le nuage » séduit de plus en plus d’entreprises !

Cloud computing signifie littéralement « informatique dans le nuage ».  C’est la conception d’une informatique distante et dématérialisée.

Selon Wikipédia, le cloud computing «consiste à déporter sur des serveurs distants des traitements informatiques traditionnellement localisés sur des serveurs locaux ou sur le poste client de l’utilisateur». Autrement dit, il s’agit pour les entreprises d’externaliser leurs données, programmes, fichiers et logiciels sur un serveur distant (représenté par le nuage) qui dispose d’une capacité de calcul et de stockage de données considérable et modulable. Ainsi les entreprises peuvent bénéficier d’une puissance informatique incomparable, et ce à moindres coûts.

Le cloud computing, c’est aussi la possibilité pour le grand public d’avoir accès à ses fichiers, logiciels, données… stockés dans ses ordinateurs partout dans le monde, depuis n’importe quel terminal, via une connexion Internet.

Des avantages et des inconvénients

Les avantages sont nombreux :

  • Si vous êtes une entreprise, le cloud computing vous offre un avantage économique remarquable. Plus besoin de recourir à du matériel lourd et des serveurs propres pour stocker vos données, vous pouvez faire appel aux services du cloud.

Il gère vos ressources informatiques. Véritable alternative à un investissement financier important dans des programmes, logiciels et/ou progiciels, le cloud vous permet de louer ces services avec une flexibilité qui s’adapte à vos besoins. Ainsi, vous payez uniquement la consommation de vos prestations.

  • Vous pouvez accéder à vos ressources n’importe quand, de n’importe où. Il vous suffit d’avoir une connexion Internet haut débit.
  • Le Cloud vous permet également de moduler la puissance de calcul et de stockage en fonction de l’activité de votre entreprise.

Par exemple, si vous êtes e-commerçant, vous verrez vos capacités optimisées en période faste (Noël par exemple), sans avoir besoin d’investir dans des capacités de puissance et de calcul dont vous n’aurez pas besoin le reste de l’année. Encore une fois, cette formule « à la demande » vous permet de payer en fonction de votre consommation.

  • Si vous souhaitez vous lancer en tant que PME, cela vous évite un important investissement de départ et vous offre des capacités de stockage et de calculs supplémentaires auxquelles il est difficile de prétendre autrement.

Les inconvénients à prendre en compte !

  • La connexion : si l’utilisateur ne dispose pas d’une connexion Internet haut débit, il ne peut accéder à sa plateforme de travail.
  • Comme tout est dans le « nuage », il y a un risque à prendre en compte concernant la confidentialité des données pour les grandes entreprises : des administrateurs et d’autres utilisateurs du Cloud peuvent avoir accès à vos informations.
  • La dépendance sur le long terme : c’est votre prestataire qui est seul responsable du bon fonctionnement de la machine.
  • La stabilité du Cloud est également un risque à prendre en compte. Si les réseaux informatiques du nuage sont attaqués et les services mis hors fonction, une organisation peut perdre énormément d’argent en quelques minutes. Néanmoins ce risque reste faible…

Les acteurs du Cloud encore peu nombreux

Rappelons d’abord que le Cloud computing nous permet d’accéder à nos ressources informatiques via Internet. Nous sommes donc tous des acteurs du Cloud depuis longtemps, sans le savoir, lorsque nous utilisons nos Webmail, Hotmail et autres Gmail…

Actuellement, les grands acteurs du Cloud computing sont encore peu nombreux. Google se démarque nettement avec son projet de Cloud Computing qui vise des puissances de calculs encore jamais atteintes.

On répertorie également Amazon, Microsoft et Salesforce. Amazon a été le premier à proposer ses services de stockage et de puissance de calculs à ses clients.

Le Cloud Computing tend a se développer de plus en plus dans les grandes entreprises d’informatique. Il faudra cependant attendre encore un peu avant qu’il ne s’installe dans les moyennes et petites entreprises…

Nos autres articles:

Le Web évolue ! Adoptez les nouvelles technologies pour votre e-business !

Le Cloud Computing au cœur des entreprises !

2 thoughts on “Le Cloud Computing, une nouvelle pratique de l’informatique !

  1. Bonjour Thomas,
    Oui en effet l’article s’adresse surtout à des néophytes dans le sens large du terme, soit ce qui ne connaisse pas la pratique du Coud Computing et ceux qui viennent d’adhérer ou d’y entrer…

    Cependant nous allons dans le futur proche écrire un article plus approfondi sur le Cloud Computing…

    Merci pour votre appréciation !
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 3 =