Les pratiques et outils du e-commerce

L’e-commerce est devenu un circuit de distribution essentiel avec l’explosion d’internet, mais la commercialisation d’un site marchand n’est pas simple. Il y a de nombreuses pratiques à suivre ; Vendre les meilleurs produits, sur le meilleur site, avec la plus belle vitrine n’est plus suffisant…

Voici quelques pratiques et outils essentiels à la réussite de votre projet ou de votre site marchand…

Optimisez votre taux de conversion pour booster vos ventes !

En 2009, selon une étude menée par Benchmark Group sur un panel de sites marchands de secteurs variés, le taux d’abandon moyen du panier d’achat était de 64%. On parle d’abandon de panier dès lors qu’un internaute ajoute un article dans le panier mais ne poursuit pas le processus d’achat jusqu’à la validation finale de la commande.

Votre taux de conversion est alors directement affecté par ce phénomène.

Comment éviter que vos clients abandonnent leur panier ?
Comment optimiser votre taux de conversion et améliorer votre rentabilité ?

1. Le taux de conversion

On définit le taux de conversion par le pourcentage de visiteurs transformés en clients, en inscriptions, en ventes ou en téléchargements etc.

Exemple : si vous avez 1000 visiteurs sur votre site et que parmi ces visiteurs 10 achètent sur votre site alors votre taux de conversion est de 1%.

Valorisez votre stratégie e-commerce !

Un site internet e-commerce est un véritable outil commercial qui vous permet d’être disponible 7j/7 et 24h/24. Il s’agit de satisfaire le client sans contrainte de temps et de lieu. D’après la Fevad (Fédération des Entreprises de Vente A Distance), la France compte plus de 27 millions d’acheteurs en ligne pour le dernier trimestre 2010, soit 73 % des internautes.

Derrière l’achat en ligne se cache toute une préparation en amont. Le cyberacheteur cherche avant tout à gagner du temps. Il faut donc être en mesure de répondre à un maximum d’interrogations et rapidement. Les internautes sont à la recherche d’information sur les produits, d’avis de consommateurs.

Identifier son public, anticiper les besoins, éliminer les contenus superflus : il faut aller à l’essentiel ! Les informations importantes doivent être placées en premier. L’internaute doit être en mesure de comprendre l’objectif de votre site en l’espace de 4 secondes, il est donc nécessaire de soigner sa page d’accueil. [Lire la suite …]

Les ventes en ligne se portent bien face à la crise en 2009 !

Avec un premier trimestre parti sur les chapeaux de roue (+26%), les ventes en ligne ne cessent de nous fournir un bilan positif, au deuxième trimestre la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance). Elle enregistre une hausse de 25% d’achat sur les boutiques e-business. Le bilan général est très positif : une hausse de 25% pour le premier semestre 2009, soit 2,5% de plus qu’au semestre précédent.

Sur les six premiers mois de l’année, le montant total estimé des ventes en ligne est de 11,3 milliards d’euros, pour au total 110 millions de transactions enregistrées (+35%), soit en moyenne 5,7 commandes effectuées par cyber-acheteurs. Si la tendance se prolonge, l’ensemble des ventes sur Internet en 2009 devrait atteindre les 25 milliards d’euros (conformément aux prévisions).[Lire la suite…]

Quelle solution de paiement en ligne choisir ?

Pour vendre vos produits ou services sur le Web, un site ergonomique avec de beaux graphismes ne suffit pas !
Vous serez obliger de proposez à vos clients une solution de paiement en ligne.
Celle-ci doit être adaptée à vos besoins et à votre entreprise, et se doit d’être efficace mais aussi rassurante pour les futurs clients qui appréhendent souvent l’acte d’achat en ligne [Lire la suite…]