RGPD définition de la protection des données

La définition du RGPD soit le règlement général de la protection des données est une décision de l’Union européenne qui encadre le traitement des données personnelles.

La CNIL, Commission nationale de l’informatique et des libertés est une autorité administrative indépendante française qui est derrière le RGPD. La CNIL veille à ce que l’informatique soit au service des citoyens sans qu’elle ne porte atteinte à leur vie privée.

Dans un monde connecté et digitalisé comme le nôtre, il est important d’avoir un cadre juridique qui protège la vie privée des personnes connectées. L’objectif du RGPD est de protéger les données des internautes. Une mise en conformité RGPD d’une activité permet a l’entreprise d’assurer la confiance des utilisateurs.

Vous trouverez une définition du RGPD et tout ce qu’il faut savoir si vous êtes une entreprise concernée par la protection des données.

Règlement général sur la protection des données

RGPD définition du traitement des données personnelles

RGPD définition du traitement des données personnellesRGPD et le traitement des données personnelles, cela concerne les données d’une personne physique identité ou identifiable. Soit le (nom, prénom, numéro de téléphone, adresse…) transmise par le biais d’une adresse postale ou e-mail, formulaire… Sont des données personnelles à traiter selon les règles du RGPD.

Ces données peuvent faire l’objet d’un traitement rigoureux par l’entreprise. Cela s’explique par une collecte, un stockage ou une utilisation des données. Ces données peuvent être des informations sur les salariés, les clients ou les fournisseurs de l’entreprise, etc.

Vous ne pouvez pas stocker des données personnelles ou vous en servir. Derrière chaque traitement de données, il doit y avoir un objectif précis qui devrait être légal et faire partie de votre activité professionnelle.

Les entreprises concernés par la mise en conformité RGPD

Les entreprises concernés par la mise en conformité RGPDVotre entreprise est implantée sur le territoire de l’Union européenne ou votre activité cible directement des résidents européens, alors vous êtes concerné.

Toutes les entreprises établies sur le territoire de l’Union européenne qui collectent des données personnelles (noms, prénoms, e-mail, numéros de téléphone, adresses …) dans le cadre de leurs activités sont concernées et devront respecter le Règlement général de protection des données, peu importe leurs secteurs d’activités.

Le respect du RGPD est primordial, même si la collecte de données n’est pas votre activité principale ou que la collecte de données soit effectuée pour le compte d’un de vos clients. Le RGPD s’applique quel que soit votre chiffre d’affaires et la dimension de l’entreprise.

Le RGPD s’applique également aux sous-traitants des entreprises établies au sein du territoire de l’Union européenne. Ce règlement prévoit un principe de coresponsabilité entre l’entreprise et les sous-traitants, même si les sous-traitants sont en dehors du territoire européen.

Les six étapes à suivre du RGPD

 Les six étapes à suivre du RGPDLa commission nationale de l’informatique et des libertés (RGPD définition CNIL) récapitule les six étapes à suivre pour se préparer au RGPD :

Étape 1 : Désigner un délégué à la protection des données

Disposer d’un délégué pour gérer les données personnelles collectées est indispensable pour l’entreprise. Le délégué doit assurer la mise en conformité du règlement européen. Cela fait qu’il exerce une mission d’information, de conseil et de contrôle interne.

Étape 2 : Recenser les traitements des données

Les entreprises doivent avoir une documentation interne sur leurs traitements de données personnelles. Grâce à ce bilan, les entreprises vont s’assurer qu’elles respectent bien le règlement général de protection des données.

Étape 3 : Définir les actions à mener

Après avoir identifié les traitements des données personnelles au sein de l’entreprise, il faut déterminer les actions prioritaires à mettre en œuvre en fonction du niveau de risque et sur la base du registre des traitements. Cela se fait dans le but de respecter les règles en matière de droits et libertés des personnes concernées.

Étape 4 : Analyse des risques

Le traitement des données personnelles peut engendrer des risques pour les droits et libertés des personnes. Dans ce cas, la solution est de faire une analyse d’impact relative à la protection des données.

Étape 5 : Mettre en place des processus internes

La mise en place des procédures internes qui assure un bon niveau de protection des données personnelles. Cela se fait en prenant en compte tous les événements qui peuvent survenir durant la vie d’un traitement.

Étape 6 : Constituer une documentation

Le regroupement des documents permet de justifier la conformité de l’entreprise au règlement général de protection des données. Il est aussi important de réexaminer et actualiser les actions et documents à chaque étape du processus afin d’assurer une protection des données en continu.

Intégrer le RGPD à votre culture d’entreprise

Le volume des données collectées par les entreprises augmente de plus en plus. Un tiers de ces entreprises ne savent pas où stocker ces données. Le RGPD permet aux entreprises d’avoir accès à toutes les informations sur le traitement et le stockage des donnés pour bien les utiliser. Il est vrai que plusieurs entreprises ne demandent pas l’autorisation de leurs clients pour utiliser leurs données personnelles mais cela est illégal.

Toutes les entreprises sont touchées par le Règlement général de protection des données. Cela quelque soit la structure, l’effectif ou le domaine d’activité de l’entreprise. Les organisations sont obligées d’intégrer Le RGPD à leurs bases de données de sorte qu’elles puissent continuer à fournir leurs biens et services à la population européenne sans prendre de risque.

Les entreprises devront réformer leur culture d’entreprise en améliorant la manière dont elles traitent leurs données afin d’intégrer pleinement le RGPD à leur structure. C’est ici où le rôle du RGPD est important. Ce règlement oblige les entreprises à repenser leur fonctionnement afin d’intégrer la règle de confidentialité à leur organisation. L’objectif est de préserver la confidentialité des données et que cela devienne une norme importante à respecter au sein de la société.

Autres Articles :

Création de site internet

Les principales pénalités à éviter sur votre site web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × un =