E-commerce: les 10 erreurs à ne pas commettre (part 1)

Dans ce premier article nous verrons les 5 premières erreurs fréquemment commises par les e-commerçants et qui peuvent nuire au bon fonctionnement de votre commerce électronique. Aujourd’hui faire ses achats sur Internet est devenu un acte courant. Au fil des achats l’internaute est devenu plus exigeant et plus expert, il faut donc mettre tous les atouts de son côté pour séduire ces nouveaux acheteurs !

Erreur n°1 : Ne pas étudiez le marché.

Qu’est-ce que vos clients attendent ? Avant de se lancer, il faut étudier le marché, les concurrents (Internet et boutiques physiques), les produits de substitutions et votre cible pour éviter de vendre un produit inadapté. On ne vend pas de la même façon un livre et une voiture ! Pour certains produits les clients ont besoin de garanties.

Erreur n°2: Négliger la qualité du site.

Il faut séduire le visiteur au premier coup d’œil, n’oubliez pas que «la première impression est toujours la bonne». Pensez à l’ergonomie, les pages doivent être claires et les informations utiles et organisées. La navigation sur le site doit être intuitive pour que le visiteur se sente bien et achète. La charte graphique doit refléter votre activité et votre entreprise et elle doit inspirer un sentiment de sécurité, de professionnalisme.

Erreur n°3: Oublier de faire du marketing.

Un bon site ne génère pas automatiquement du trafic. Pensez à communiquer via Internet (newsletter, E-mailing, partenariat…), via des événements (foire, salon…) et travaillez votre référencement (liens entrants, optimisation des mots clés… ). Une place dans la première page des résultats de recherche est toujours vecteur de trafic.

Erreur n°4: Ne pas entretenir son site.

Un site vivant, bien mis à jour, reflète une entreprise dynamique. Un site peu entretenu ne donne pas envie à l’acheteur, il ira plus facilement voir chez le concurrent qui lui aura bien mis à jour son site web…

Erreur n°5: Compliquer l’acte d’achat.Fotolia_10056459_XS-FAQ

Facilitez la vie du client, l’acte d’achat doit être le plus simple possible. Evitez les ambigüités du style «confirmer mon panier» écrivez plutôt «commandez». Mettez bien en avant les boutons qui amènent à l’achat (couleur, taille, placement). Hiérarchisez les actions : le bouton «Achetez» en gros et «Retour au site» en petit… Evitez aussi de « bombarder » le panier de messages publicitaires.

A lire aussi l’article : 4 conseils pour optimiser le panier d’achat

 

Nos autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 10 =