Les principaux critères de référencement de Google !

referencement SEOOptimiser le référencement de votre site web afin d’être bien présent sur Internet.

Un bon positionnement sur les moteurs de recherche est l’une des principales sources de trafic sur un site web aujourd’hui. Comment afficher votre site dans les premières pages de résultats de Google ?

Il n’est pas facile d’apparaître dans la première page du moteur de recherche suite aux nombreuses pages de résultats. Google utilise près de 200 critères pour son algorithme de référencement. Voici les principaux critères de référencement pour assurer une présence sur Google !

Le nom de domaine

  • Mot clé présent dans le nom du domaine : Placer votre mot clé au début du nom de domaine est conseillé. Cependant, une URL trop longue est nuisible à votre référencement !
  • Mot clé présent dans le sous-domaine : un mot clé présent dans le sous domaine améliore votre référencement.
  • Whois public VS privé : privilégiez l’enregistrement public ! Evitez de cachez vos informations dans le Whois, cela peut être mal perçu, comme quelque chose à cacher…
  • Extension du domaine : avoir un nom de domaine relatif à un pays (.fr, .cn, .be…) aide votre référencement au niveau national, mais limite votre classement global.

 

Les mots clés de votre site

  • mots clesMot clé dans la balise titre : la balise titre de votre site est le 2eme contenu le plus important à prendre en compte (après le contenu de la page web). Placez vos mots clés au début pour un meilleur référencement.
  • Mot clé dans la balise description : c’est un facteur  important à prendre en compte, tout comme la balise h1.
  • Mot clé dans le document : plus vous utiliserez un mot clé dans le contenu de la page, plus ce signal sera fort.
  • Densité des mots clés : Google utilise la densité des mots clés pour déterminer le thème d’une page Web. Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès !
  • Proéminence du mot clé : avoir un mot clé présent dans les 100 premiers de votre page est important pour votre référencement. Tout comme sa présence dans vos titres h2, h3…

 

Contenu de votre page

  • Le contenu : le nombre de mots clés, la fréquence, la concentration, la position et proximité des mots clés sont des critères très importants à déterminer, trouver les bons indicateurs pour Google et autres moteurs.
  • Vitesse de chargement de la page : Optimiser votre code html, l’algorithme de Google calcule le temps de chargement de votre page web pour son référencement.
  • Multimédia : Valoriser votre code par les images (nom, attribut alt, description…), de plus, la présence d’images et de vidéos renforce la qualité du contenu.
  • Date de votre dernière mise à jour : Un site mis à jour régulièrement est mieux noté par Google… Cependant, une grande mise à jour influence plus le référencement que la suppression de 2 mots d’un paragraphe !
  • Liens sortants : Google prend en compte le nombre de liens sortant de votre site. Sélectionner des liens pointant vers des sites existants depuis longtemps…  Attention toutefois à ne pas renvoyer vers trop de liens (spam), ciblez bien des sites de votre secteur d’activité !
  • Liens internes : votre page contenant le plus de liens internes sera considérée par Google comme la plus importante de votre site. Attention penser à actualiser vos liens : trop de liens morts indiquent un site à l’abandon …
  • Erreurs HTML : la validation du standard W3C de votre site est fortement conseillée. Des erreurs de codes peuvent pénaliser votre référencement. Pour vérifier le code de vos pages, rentrez l’url de votre site web sur W3C validator.

 

Contenu de votre site

  • Contenu unique : un contenu repris sur plusieurs pages (copier) peut influencer négativement votre classement. De plus, si votre information n’apporte rien de nouveau dans le sujet abordé, vous allez pénaliser votre classement auprès du moteur.
  • Contact : dans la page contact il est préférable d’intégrer de vraies coordonnées et adresse mail de contact, d’autant plus si elle correspondent aux informations du Whois…
  • Nombre de page : un nombre de page important est un atout. Cependant, ces pages doivent avoir un minimum de contenu !
  • Localisation du serveur : le lieu d’implantation du serveur jouerait un rôle important, notamment lors de recherches geo-spécifiées (ex : station de ski Grenoble)
  • Fil d’Ariane : la présence d’un fil d’Ariane sur votre site Internet serait un des facteurs pris en compte par l’algorithme de Google.

 

Backlink

  • Créer des backlinksLiens entrants : le nombre de liens pointant vers votre site est un critère important pour Google, cela montre la réussite de votre site.
  • Sponsor : des mots comme « sponsors », « liens partenaires » ou « liens sponsorisés » pourraient enlever de la valeur à votre site.
  • Localisation du lien : un lien placé en début de contenu aura plus de poids qu’un lien placé en fin. De même, un lien apparaissant dans la page sera plus important qu’un lien apparaissant dans le footer ou dans la barre latérale…
  •  Backlink venant des forums : depuis que le spamming existe, Google prend peu en compte les liens postés sur les forums !
  • Nombre de mots : un lien dans un commentaire de 1000 mots aura plus de valeur qu’un lien dans un commentaire de 25 mots…

 

Interactions avec les utilisateurs

  • Taux de rebond : Google pénalise le référencement d’une page ayant un fort taux de rebond
  • Direct traffic : Google différencie les entrées directes, des entrées par le moteur. Un site ayant un taux d’entrées directes aura un meilleur classement.
  • Trafic : Vos visiteurs reviennent souvent sur votre site web, en fidélisant vos visiteurs, vous valoriser votre référencement !
  • Commentaires : Google prend en compte le nombre de commentaires d’une page, un grand nombre de commentaires est signe d’activité sociale!

 

Articles complémentaires :

Bookmark and Share

11 réflexions au sujet de « Les principaux critères de référencement de Google ! »

  1. Un article qui reprend les principes fondamentaux du référencement naturel et a le mérite d’alerter sur les pièges dans lesquels il ne s’agit surtout pas de tomber, notamment la suroptimisation.

  2. Merci pour cet article. Cependant je m’interroge sur les éléments qui vous permettent d’affirmer que Google pénalise un fort taux de rebond ? Vous expliquez d’ailleurs très bien dans votre article les facteurs déclenchant un fort taux de rebond.
    Mais je n’ai personnellement jamais constaté cela et des pages positionnées en première page de résultat Google sur une expression-clé pourtant assez concurrentielle et comportant un fort taux de rebond (+ de 70%) continuent à rester en haut du classement.
    Le taux de rebond peut effectivement être un indicateur pertinent dans le cas d’un site e-commerce, mais par forcément dans le cas d’un site de contenu ou un visiteur accéderait à une page correspondant parfaitement à sa requête (dans une logique de longue traîne par exemple), trouverait ce qu’il cherche, imprime la page ou trouve l’information recherchée et quitte le site aussitôt.
    Certaines pages Wikipédia pourraient parfaitement correspondre à ce scénario et continuent à apparaître en première position… même si nous savons tous que Google a une fâcheuse tendance à privilégier les pages Wikipédia.

  3. Bonjour Mitch,
    J’ai lu un article en anglais et mon logiciel de référencement qui préconise d’éviter les forts taux de rebond… Je pourrais difficilement en dire plus
    Cordialement

  4. En gros j’ai reconnu dans votre article le plugin « Yoast WordPress SEO » qui est construit exactement selon tous ces principes. Et qui permet facilement construire chaque article selon ces règles en rappelant automatiquement ce qui manque et/ou ce qui devrait être modifié pour correspondre aux « Google-règles ».
    Mais en même temps, je dois dire que certains de mes articles sans être vraiment super bien référencé initialement ressortent beaucoup mieux (pour Dieu sait quelle raison) dans la recherche que d’autres. Dans certains articles j’ai beaucoup plus de visiteurs venant de recherche naturelle qui n’a pas vraiment à voir avec mes mots clefs.
    Donc, je pense que l’algorithme de Google – c’est vraiment qqch qu’on ne maîtrisera jamais assez bien. Sans parler du fait qu’il change suffisamment souvent et beaucoup plus vite qu’on le temps de le maîtriser et s’y habituer …

  5. Bonjour Anton,
    Attention l’optimisation du SEO ne fait pas tout dans le référencement, certes il contribue beaucoup, mais les backlinks et liens entrant contribue aussi au référencement, le partage d’un article sur les réseaux sociaux… Il y a aussi la concurrence du mot ou phrase clé, un mot commun ne permettra jamais de vous référencer en premier page dans Google, même si le SEO est très bon… Essayer une recherche avec cartouche d’encre (Environ 8 220 000 résultats…) Donc tout est a prendre en compte !

  6. Bien sûr, les backlinks sont un des meilleurs moyens d’être bien vu par google.
    Mais on a pas toujours le temps (ni la possibilité) de les placer, d’autant plus, de manière stratégique. C’est véritablement une science, qui pour ma part n’est pas vraiment intéressante dans la mesure où mon blog est plutôt philosophique et quelque part littéraire (même si les deux mots sont un peu forts), à l’inverse des blogs/sites professionnels qui cherchent à tout prix d’avoir la meilleure visibilité par rapport à leurs confrères (pour ne pas dire concurrents).
    Tel que j’écris mes articles, si je commence à mettre partout les mots clefs, comme google le veut, cela dénature le style d’écriture et, donc, l’approche des lecteurs – ce que, personnellement, je trouve très dommage. Mais en même temps, c’est vrai qu’un blog – n’est pas un livre. C’est, donc, peut être moi qui dénature le e-writting …

    A propos des backlinks j’ai trouvé un service assez intéressant et utile justement pour les suivre sur le blog de tout un chacun :

  7. Merci pour ce récapitulatif.

    Petite précision concernant la balise Méta Description. Elle est importante en effet et il faut soigner sa rédaction pour chaque page.
    Cependant, contrairement à la balise H1, elle ne semble pas « à aujourd’hui » avoir d’impact dans l’algorithme des moteurs et ne pénalisera pas ou n’améliorera pas votre référencement.
    Elle permet par contre d’avoir un affichage plus propre dans les pages de résultats et donc d’améliorer la conversion. Inutile donc de la truffer de mots clefs, mais privilégiez plutôt un rédactionnel sympa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>